L'OUTREFRANC
Le site de l'automobiliste
Voitures
de demain
Voitures
neuves
Index
alphabétique
Conseils
assurance
Conseils
crédit
Auto &
écologie

Crédit auto : conseils pour emprunter mieux, et trouver un prêt
au meilleur coût pour financer l'achat de sa prochaine voiture


1/ Acheter à crédit : double vente pour le vendeur, double achat pour le client
Il est loin le temps où payer comptant avait la faveur des vendeurs de voitures. Aujourd'hui, un vendeur dans une concession préfère vendre une voiture à crédit puisque comme cela il vend 2 choses, une voiture et un crédit, et il touche 2 commissions. Quant au client, il achète 2 choses, et il paye donc 2 choses, une voiture et un crédit. Comme une voiture se choisit avec soin, un crédit aussi.
2/ Prenez en compte le coût total du crédit, et pas seulement le taux
Le législateur y a déjà pensé en rendant obligatoire sur tout contrat de prêt de faire non seulement le taux d'intérêt du prêt, mais également le taux effectif global annuel. Ce chiffre établi à partir de la somme de toutes les mensualités qui rembourseront le crédit, des éventuels frais d'ouverture et de fermeture de dossier, et des frais de timbre, mais il ne comprend jamais le montant des assurances faculatives, qui sont pourtant souvent indispensables.
3/ Pensez au pire
Par exemple le vol. Que se passe t-il si une voiture achetée à crédit est volée ? Si rien n'est prévu dans le contrat, le client sans voiture doit continuer à rembourser son crédit jusqu'à ce que son assurance le dédommage, et une fois l'argent de l'assurance obtenu, le client ne doit pas se contenter de rembourser à son prêteur la somme des mensualités restantes (souvent supérieures à l'indemnité versée par l'assurance), il doit aussi payer une pénalité pour interruption prématurée de contrat. La solution est de prendre une assurance contre le vol qui soit annexée au contrat de prêt. Cela demande bien sûr un supplément, qui sera d'autant plus élevé que d'autres garanties y seront associées : invalidité, décès, perte d'emploi...
4/ Cumulez un remboursement de crédit avec une petite épargne
Certains banquiers, jamais à court d'imagination pour obtenir de l'argent, ont eu l'idée d'associer un crédit auto avec un plan d'épargne. Cela peut ouvrir des facilités intéressantes pour celui qui a des moyens confortables. L'idée est que si un prêt prévoit une mensualité de remboursement de 400 euros, le client rembourse verse effectivement à son créancier 500 euros chaque mois. 400 euros servent à rembourser le prêt, et 100 euros servent à constituer un capital qui donnera au client le droit d'emprunter plus la prochaine fois, ou à un meilleur taux, ou quelque autre avantage...
5/ Demandez au concessionnaire
Tous les constructeurs automobiles ont passé des accords avec des organismes de crédit, certains constructeurs possèdent même leurs propres organismes de financement, mais attention leurs services sont de qualité très variables. En effet les taux et conditions proposés peuvent varier selon le modèle, et selon la période de l'année. Sur un modèle qui se vend mal, le constructeur s'arrangera pour proposer des conditions attractives, ce ne sera pas le cas pour un modèle pour lequel il y a 6 mois d'attente. Le calendrier comptant aussi pour beaucoup, avec des conditions qui sont moins avantageuses à la fin du printemps, quand beaucoup de gens changent de voiture pour partir en vacances, qu'elles le sont tout à la fin de l'année, quand on veut finir avec de bons bilans alors que les gens pensent aux fêtes.
6/ Tenez vous-en au crédit classique
Il existe beaucoup de prêts différents, ainsi le prêt report, où le versement de la première mensualité de remboursement est décalé, par exemple de 3 mois, ou le prêt relais, qui est utile lorsqu'on veut acheter une nouvelle voiture avant d'avoir vendu sa vieille auto. Le prêt relais se rembourse alors en 2 types d'échéances, les échéances classiques qui sont mensuelles, et une grosse échéance qui interviendra au moment de la vente de la vieille voiture. Sauf conditions très particulières, ces prêts sont à déconseiller, ils sont beaucoup moins intéressants que les crédits classiques.
7/ Précisez bien l'affectation du prêt
On peut souscrire un prêt pour n'importe quoi, mais un crédit affecté a toujours de meilleures conditions qu'un crédit qui ne l'est pas. On dit d'un crédit qu'il est affecté lorsque l'objet du prêt est parfaitement défini, c'est le cas d'un crédit auto, ce ne l'est pas pour un crédit à la consommation, même si un crédit à la consommation peut parfaitement servir à l'achat d'une automobile. Mais parce que le prêteur préfère toujours savoir ce qu'il adviendra de son argent, les taux et conditions des crédits affectés sont toujours plus avantageux que ceux des crédits non affectés.
8/ Mieux vaut emprunter pour une voiture neuve que d'occasion
Parce que le prêteur sait parfaitement à quoi servira son argent dans l'hypothèse d'achat d'une voiture neuve (il existe des l outils pour calculer la dévaluation de toutes les voitures neuves pour les 5 ans à venir), un banquier accordera toujours de meilleures conditions, un meilleur taux, pour financer une voiture neuve qu'une auto d'occasion, dont déjà au départ la valeur est questionnable, et dont la valeur à venir, en cas de défaillance de la personne qui souscrit le prêt, est encore plus sujette à interrogations.
9/ Faites jouer la concurrence
S'informer sur un crédit ne coûte absolument rien, il ne faut pas se gêner pour comparer les taux et conditions de plusieurs banquiers ou autres organismes de financement.
10/ Attention à la durée du crédit
Il peut sembler avantageux de prendre un crédit de longue durée, par exemple 5 ans, mais la dernière année cela peut aboutir à devoir encore payer un capital supérieur à la valeur de la voiture sur le marché.
11/ Versez un gros acompte de départ
La somme empruntée n'en sera que plus faible, les mensualités à payer également.
12/ Délai de rétractation
Parce que le consommateur peut-être tenté trop vite, la loi prévoit pour tout crédit un délai de rétractation de 7 jours. A charge au client qui réaliserait tout d'un coup que le prêt qu'il vient de souscrire est un peu gros, de le dénoncer par lettre recommandé.
Textes et images, copyright L'outrefranc 1998-2012 – Tous droits réservés pour tout pays.
Rédaction & publicité.
L'OUTREFRANC
Le site de l'automobiliste
Voitures
de demain
Voitures
neuves
Index
alphabétique
Conseils
assurance
Conseils
crédit
Auto &
écologie