L'OUTREFRANC
Le site de l'automobiliste
Voitures
de demain
Voitures
neuves
Index
alphabétique
Conseils
assurance
Conseils
crédit
Auto &
écologie

Assurance auto : conseils pour assurer sa voiture au meilleur coût,
et associer des garanties étendues avec des primes raisonnables



1/ Commencez votre nouveau contrat en début de mois
Certaines compagnies d'assurance alignent leurs contrats avec le calendrier. Peu importe alors que vous commenciez un nouveau contrat à partir du 29 du mois, vous devrez payer le mois en cours dans son intégralité, en aboutissant avec un contrat d'un an qui n'aura eu une durée effective que de 11 mois et 2 jours.
2/ Payez votre prime d'assurance une fois par an
La plupart des compagnies proposent des facilités de règlement. C'est la faculté de payer mensuellement au lieu d'annuellement, ce peut sembler tentant pour les budgets serrés, mais c'est un faux calcul, car les compagnies appliquent des frais de mensualisation (et parfois sans en prévenir leurs clients). Parfois même, en cas de mensualisation, c'est une société tiers qui paye la prime à l'assureur par avance, et qui se charge ensuite du recouvrement mensuel auprès du client.
3/ Trouvez l'assureur qui vous cherche
Une compagnie d'assurance est une société commerciale qui a une politique commerciale, qui peut à un moment donné choisir de privilégier la rentabilité, et se montrer réticente à accepter de nouveaux clients présentant un risque (jeunes conducteurs, automobilistes à petit bonus), ou au contraire la compagnie peut avoir une politique d'expansion. Dans ce cas, même les conducteurs avec un mauvais profil seront acceptés. Mais attention, une compagnie peut se montrer très agressive sur ses tarifs pour les petites voitures (Clio, 206), pour se constituer un vaste portefeuille de clients, avec l'idée de leur appliquer des tarifs nettement moins concurrentiels quand ils passeront à une auto de taille supérieure. A l'inverse, certaines compagnies ne veulent avoir que des gros clients, et refuseront tout net d'assurer un automobiliste qui n'a qu'une seule petite voiture.
4/ Vivez à la campagne
Parce que la vie y est plus belle, mais aussi parce que les assurances auto y sont moins chères ! C'est logique, puisque pour déterminer les risques, et calculer le montant des primes, les compagnies d'assurance se basent sur des données chiffrées. Ce sont essentiellement le nombre de véhicules immatriculés sur un territoire donné (commune, département ou région), le nombre d'habitants de ce territoire, le nombre de titulaires du permis de conduire dans ce territoire, et le nombre d'accidents, vols et actes de vandalisme recensés sur ce territoire. A partir de ces éléments (et d'autres), les algorithmes des companies d'assurance font que les endroits où les primes d'assurance sont les plus élevées, sont les villes de la côte d'azur (densité de population et d'automobiles moyenne, mais gros traffic, et corrélativement beaucoup d'accidents de par les touristes, ce qui fait un très mauvais rapport nombre d'accidents/nombre d'habitants), et la région parisienne (très forte densité de population). A l'inverse, les endroits les moins chers de France sont les campagnes dépeuplées non touristiques.
Selon les compagnies, le montant de la prime peut varier presque du simple au double en fonction de la géographie.
5/ Rentrez dans le moule
Chaque automobiliste est un cas particulier, mais dans leur course à la rentabilité, les compagnies d'assurance cherchent à offrir les prestations les plus standardisées possibles. Alors si vous êtes jeune, roulez dans une voiture qui ne demande qu'un petit budget, si vous avez une grosse voiture allemande, vous devez aussi avoir un garage, si vous faites installer un antivol, choisissez un antivol agréé par votre assureur.
6/ Faites jouer la concurrence
Internet est trompeur, car on peut y trouver plusieurs services de comparatif d'assurances qui donnent l'illusion de faire le tour du marché en quelques clics. Alors qu'il y a plusieurs centaines de compagnies d'assurance en France, sur un marché très réglementé. Les compagnies d'assurance dont on peut acheter les services par le biais de « comparateurs » n'ont accepté d'être placées ainsi en concurrence l'une avec l'autre sur le seul critère du prix, que sous conditions... Pour faire réellement le tour du marché, il faut faire plusieurs comparateurs, sans oublier les compagnies qui ont refusé de participer à l'un des différents services de comparaison disponibles. Et pourquoi une compagnie d'assurance refuserait de participer à comparateur ? Soit parce qu'elle n'est pas compétitive, soit parce qu'elle ne souhaite pas commissionner un comparateur (en fait, un courtier), soit parce que les compagnies qui bénéficient du comparateur pour trouver de nouveaux clients ont refusé que telle ou telle compagnie soient mises en comparaison avec elles...
7/ Inutile de cumuler les assurances
Si vous avez une carte de crédit internationale, vous avez probablement déjà une garantie assistance. Et vous pouvez aussi avoir une garantie protection juridique par ce biais, ou avec une assurance-vie. Vérifiez donc ce que vous avez déjà avant de souscrire à de nouvelles garanties.
8/ Lisez et comprenez ce que vous signez
Il existe en France 2 types principaux d'assurance automobile. Il y a d'abord l'assurance de responsabilité civile, elle est obligatoire (communément appelée « au tiers »), et ensuite l'assurance « tous risques ». Ces 2 types d'assurance ne sont pas identiques d'une compagnie à une autre. Certaines compagnies, par exemple, associent d'office une garantie d'assistance à leurs contrats au tiers. Quant à l'assurance tous risques, elle comprend un pack de garanties, c'est généralement : dommages corporels subis par le conducteur, dommages tous accidents, dommages collision, vol, bris de glace, incendie, catastrophe naturelle, tempête, force de la nature, et certaines compagnies y ajoutent une garantie protection juridique, et assistance. Pour bénéficier du meilleur tarif, ne cherchez pas à avoir une assurance individualisée auprès d'une compagnie donnée, mais au moment de choisir, comparez les garanties offertes par chacun, et prenez le pack qui correspond le mieux à vos besoins.
9/ Privilégiez la relation directe
Il est possible de s'assurer auprès d'un agent représentant une compagnie d'assurance (une personne physique, salariée), ou auprès d'un courtier (une personne physique qui propose les services de plusieurs compagnies d'assurance), ou en direct avec une compagnie d'assurance, par téléphone ou Internet. Pour les cas les plus courants, il est généralement plus avantageux de s'assurer en direct. Mais attention, ces compagnies ayant simplifié au maximum la relation client, elles ne savent gérer les situations complexes, comme l'assurance d'une auto d'un type peu courant, ou l'assurance d'un conducteur ayant un malus, ou même simplement l'assurance d'un jeune conducteur.
10/ Pour les jeunes : demandez l'assureur de vos parents
Certaines compagnies ont une politique privilégiant la famille, et proposent de meilleures conditions aux jeunes conducteurs dont les parents sont leurs clients. C'est particulièrement intéressant pour jeunes dont les parents sont bons clients avec 50 % de bonus depuis plusieurs années.
11/ A comprendre : tous les conducteurs sont dans la même voiture
Tout le monde le sait-il ? L'assurance auto est un service mutualiste. Selon la Fédération française des sociétés d'assurances, de la prime versée par l'assuré, environ 25 % servent à payer les frais généraux de la compagnie d'assurance, et 75 % vont au règlement des sinistres. C'est-à-dire que si le nombre d'accidents de la route augmente, le montant des primes augmentera lui aussi. Mais si le nombre des accidents baisse, comme c'est actuellement le cas en France (de 2002 à 2004), le montant des primes ne baisse pas nécessairement, car le coût de règlement des sinistres a augmenté. La raison à cela est que de plus en plus de victimes demandent des indemnités pour préjudice moral, ou que des étudiants demandent une indeminité du fait que suite à un accident leur année universitaire est perdue.
Chaque automobiliste a individuellement intérêt à ce que le nombre de sinistres (accidents, vols, etc...) soit le plus faible, et que leur facture soit la moins onéreuse.
Textes et images, copyright L'outrefranc 1998-2012 – Tous droits réservés pour tout pays.
Rédaction & publicité.
L'OUTREFRANC
Le site de l'automobiliste
Voitures
de demain
Voitures
neuves
Index
alphabétique
Conseils
assurance
Conseils
crédit
Auto &
écologie